Les Lego sous la coquille

Ayant suivi d’un œil lointain la polémique lancée par GreenPeace s’attaquant au partenariat entre la marque Lego et une institution pétrolière, j’ai par découvert par hasard l’objet de cette bataille médiatique lors de mon marathon autoroutier saisonnier.

Relançant un vieux partenariat déjà en vigueur pendant ma jeunesse, en cette fin d’année la marque Lego s’est associée à Shell pour « offrir » de petits sets dédiés à la course automobile à ceux qui font le plein sous la coquille jaune.

lego-shell

Sept sets (non, pas quarante-neuf) vendus 2,50€ chacun avec un plein de 30L ou 5,90€ si Titine n’a pas soif. Exception (théorique) faite du camion citerne qui nécessite de faire un plein de carburant premium “V-Power” pour l’obtenir.

You Shell not pass

Peu avant le lancement officiel de l’opération, Greenpeace a mis ses gros pieds verts dans le plat en diffusant une vidéo virale reprochant à la marque de jouets hollandaise de faire la promotion d’une marque polluante.

Lego a réagi positivement, en faveur des écologistes, en annonçant que ce serait le dernier partenariat avec la marque à la coquille jaune.

Cette mini collection revêt donc un intérêt tout particulier pour les amateurs de Lego car dans quelques semaines elle rejoindra la liste des « collectors » !

Cheval et coquillage

Tous les modèles et accessoires sont siglés Shell et Ferrari en honneur à la course automobile. Au menu donc de cette collection : quatre Ferrari (dont une formule 1), un camion citerne Shell et la ligne d’arrivée ainsi que le garage (avec une mini-figure dans chacun des deux derniers sets).

Voitures Lego Shell 2014

Détail amusant, les voitures sont livrées avec un chassis pré-assemblé intégrant un système à rétro-friction qui en font encore plus un jouet que des “Lego de déco”.

L’assemblage est simple car les voitures se montent à grands renforts de pièces spécifiques pour le capot et le toit.
Par contre, la finition à la base d’autocollants peut vite s’avérer une galère vue la taille des adhésifs et des pièces auxquelles ils sont destinés. Aidez vos enfants en vous armant d’une pince à épiler !

La collection Lego Shell en photos

Ferrari F138

Ferrari F138 - Lego Shell 2014

Ferrari 250 GTO

Ferrari 250 GTO - Lego Shell 2014

### Ferrari 512 S

Ferrari 512 S - Lego Shell 2014

Ferrari F12 « Berlinetta »

Ferrari F12 "Berlinetta" - Lego Shell 2014

Camion citerne Shell

Camion citerne Shell - Lego Shell 2014

Camion citerne Shell - Lego Shell 2014

Ligne d’arrivée et podium

Ligne d'arrivée et podium - Lego Shell 2014

Garage / station service

Garage / station service - Lego Shell 2014

Négociez, c’est gagné

S’arrêter dans une station Shell plutôt que de faire le plein au supermarché, c’est l’assurance de payer un peu plus cher mais si vous discutez avec le caissier ou la caissière, il y a moyen de ne pas payer le prix fort pour obtenir les sets de Lego.
J’ai fait la collection très vite car on m’a même proposé lors d’un plein de ne les payer que 2,50 € chacun. Idem pour le camion Shell qui, selon les affiches, ne doit être vendu que sous conditions de faire un plein de carburant “V-Power” (plus cher) : on me l’a « donné » sans même regarder ce que j’avais mis dans le réservoir !

Alors n’hésitez pas à faire du charme à la caisse pour faire avoir la collection à un prix imbattable : 17,50 € le tout ! Sans compter le plein, mais il faut bien passer à la pompe un jour…

Lego : consécration geek

Depuis quelques années, il ne suffit plus d’être fan de Star Wars / Star Trek et de toucher un peu aux ordinateurs pour être considéré comme un « geek ». Il faut aussi rentrer dans d’autres cases : jouer aux jeux vidéo, mater des séries, collectionner les Lego, etc.

Pour le dernier point, cela m’arrange car cela me permet de continuer à détester les guerres des étoiles. Sans majuscules, toutes dans le même panier, ça ne vaut pas plus.

The Big Bang Theory

Bref, Lego, qui se porte mieux que jamais, continue sur sa lancée de sets tout a fait calés pour le public geek. Après Retour vers le futur, MineCraft et SOS Fantômes, la dernière « Lego Ideas Review » consacre The Big Bang Theory.

lego-big-bang-theory

Sheldon, Penny, Howard et la bande, déjà fans de Lego, vont se retrouver en mini-figures dans un salon en briques ! Le set composé par Alatariel et GlenBricker ne sera sûrement pas des plus « jouables » mais devrait être parfait sur des étagères ou dans une vitrine !

big-bang-theory-lego-set

Si ça ce n’est pas répondre aux attentes des Lego-geeks… Sans compter deux sets Doctor Who toujours en phase de révision.

Cette fois encore, l’Apple Store a été recalé.

Another brick in the wall

lego

Condamnés par la météo exécrable à rester au coin du feu, Nell m’a réclamé de nouveaux Lego plutôt que des Playmobil… Pour un Papa bricoleur, ce n’est que du bonheur et c’est à cet instant que l’on regrette d’avoir troqué 15 ans plus tôt des caisses entières de briques colorées pour quelques billets bien vite dépensés !

En avant les histoires

En matière de “jeux de grands”, Nell a vite été initiée aux Playmobil et à l’entrée directe en matière dès le déballage. Le slogan dit tout : ouvrez la boîte et… “en avant les histoires”.

Lapins, chats, cochons... en avant les histoires

Il y a de temps en temps quelques assemblages simples (et définitifs) à réaliser qui retardent la mise en place du Safari et de ses animaux aux blessures magiques, mais rien de bien complexe ni de réellement créatif.

À l’opposé des production de la firme germanique, reine du plastique moulé pour enfants, on retrouve les danois de Lego et leurs jeux de briques légendaires.

Briques-à-brac créatives

Le déballage d’une boîte de Lego est une expérience nouvelle et bien plus amusante : plutôt que de partir à la pêche des personnages et de leurs accessoires pour illustrer son imagination, c’est la course à qui trouvera la brique à 8 picots beige pour assembler avec la plaque à 4 ergots grise qui constitueront la première marche de l’escalier de la maison !

Associées aux autres pièces de la même boîte, dans un ordre différent, ces centaines de briques permettront de fabriquer une voiture et son garage ou une maison de campagne au milieu d’un jardin fleuri ou bien tout autre chose que mentionné dans les instructions.
Une fois le montage terminé, l’imaginaire met en marche les histoires, tout comme il le ferait avec une boîte de Playmobil, mais si au milieu du scénario, le barbecue posé sur la pelouse de plastique dérange et doit être transformé en canoé-kayak, ceste sera fait en un tournemain !

L’imagination et la créativité sont stimulées à chaque instant car une brique ronde peut servir de pied de table, de tabouret, de base pour une colonne grecque ou encore de roues pour le tracteur, etc. Quelques briques et le mur devient la muraille de Chine vite transformée en hangar détruit pour fabriquer un avion aux ailes un peu épaisses.

DSC_6733.jpg

Du coup Nell joue plus longtemps avec ses Lego, et même si elle est encore trop petite pour construire toutes les images qu’elle a en tête, la pêche aux briques et la direction artistique du Papa-assembleur lui sied tout à fait !

Il y a Lego et Lego

Si les gammes de Playmobil n’ont, semble-t-il, pas beaucoup évolué depuis l’époque où j’étais allongé avec eux sur le tapis mais l’offre Lego, elle, s’est largement diversifiée sûrement pour suivre la fainéantise grandissante des enfants et palier au manque de “prêt à jouer”.

Entre Lego Technic et Lego “tout court” mes choix se faisaient plutôt entre le tracto-pelle transformable en voiture de course et le château-fort démontable pour en faire un manoir.
Aujourd’hui, le côté construction a été un peu bridé avec des séries où nombre de pièces sont à usage unique (un capot de voiture moulé, ça se recycle difficilement pour une autre utilisation) et des univers prédéfinis (Star Wars, Harry Potter, etc).

Mais en cherchant bien, on trouve encore des boîtes de briques simples ou la série des “Lego Creator” proposant au moins 3 constructions à partir du même jeu de briques “classiques”.

Bon, ce n’est pas tout ça mais nous avons une maison et son jardin paysager à livrer pour midi !

DSC_1447.jpg

Source : Brevet “Toy building brick” via This isn’t happiness.