Flash test : Snowboard Party2, le nez dans la poudre

snowboard-party-2

Quand je vois un jeu avec des achats intégrés à base de « paquets de pièces » j’ai plutôt tendance à passer à autre chose. Mais en étant trop sectaire, on rate parfois quelques bonnes surprises et Snowboard Party 2 en fait partie.

snowboard-party1

Une planche, des clous, de la poudreuse et des tonnes de tricks à sortir sur des pistes somme toutes assez variées. Il n’en faut pas beaucoup plus pour penser à la série des SSX sur laquelle Electronic Arts semble avoir définitivement fait une croix, quel que soit le support.

Free, Pipe, Big et Course

Pour tout juste 2 euros, le jeu est plutôt généreux en matière de modes de jeu : Freestyle, Halfpipe, Big Air et Course… Le tout en solo ou multijoueur.

snowboard-party-piste

Si en plus je vous dis que le jeu est compatible avec les manettes MFi et « gratuitement » disponible sur l’Apple TV une fois acheté sur iPhone / iPad, il y a de bonnes chances que vous soyez, comme moi, tenté par un rail de poudreuse.

SSX en légèrement moins fun

Pour ma part, SSX a toujours été ma référence dans le domaine du snowboard sur console : pas de la simulation mais de quoi bien s’éclater avec des figures plus improbables les unes que les autres pour grapiller du boost. Snowboard Party 2 n’y fait pas exception avec des bosses dans tous les coins pour faire perdre de la vitesse à sauter comme un kangourou ou gagner du turbo en enchaînant les tricks….

snowboard-party-air

Exit l’univers coloré de SSX mais des décors plus sobres, des circuits plus classiques mais pas ennuyeux pour autant. Ceux qui n’aimaient pas le côté décalé de SSX qui avait tendance à nous perdre « en plein champ », retrouveront des pistes bien balisées et peinturlurées pour être sûr de ne pas rater un virage.

snowboard-party-multi

Niveau difficulté, Snowboard Party 2 est assez bien équilibré et la présence d’objectifs (associés aux points d’expérience) pour débloquer de nouveaux environnements permet de progresser tout en acquérant les différentes figures imposées (en plus d’un tutoriel bien fichu).

Des améliorations qui ne coûtent pas trop cher

Qui dit achats intégrés dit souvent une progression sacrément handicapée pour celui qui n’est pas prêt à verser régulièrement sa dîme à l’éditeur du jeu. Là encore, Snowboard Party 2 s’en sort plutôt bien car il ne faudra pas refaire les courses 100 fois pour débloquer la suivante.

Si vous améliorez intelligemment votre personnage et vos équipements au fur et à mesure, et que vous ne mangez pas la poudreuse à chaque tournant, les choses devraient vite se débloquer.

Snowboard Party 2 express

Ce que j’aime

  • Des graphismes épatants
  • De nombreux modes de jeu
  • Une difficulté bien dosée
  • Des achats intégrés non pénalisants

Ce que j’aime moins

  • La validation des drapeaux un peu stricte
  • Le multijoueur online aléatoire
  • L’absence de synchro iCloud entre appareils

En bref

Avec la musique bien rock en fond, une manette en main (idéalement), Snowboard Party 2 peut se targuer d’être un des meilleurs jeux de glisse sur iOS et Apple TV. Les achats intégrés sont loin de gâcher le plaisir et le ticket d’entrée de deux euros reste raisonnable en regard de la durée de vie du jeu.

Les MiniDrones de Parrot font là loi !

Du point de vue d’un modéliste, cette vidéo est assez révélatrice de l’évolution actuelle. Les jouets connectés attaquent le créneau des modèles réduits en offrant une entrée ludique et rapide dans ce monde : plus simples à mettre en oeuvre, souvent dotés de fonctions multimédia et à des prix corrects en regard de la technologie embarquée.

Reste que pour ce qui est la personnalisation ou l’amélioration des performances, les modèles connectés restent juste des jouets ! Très marrants. Mais des jouets.