Appelez-moi « Aeron Man »

« Aeron » cela ne vous dit rien ? Pourtant vous l’avez sûrement déjà vu dans un film ou une série. L’Aeron de Herman Miller, est un fauteuil de bureau au look particulier : assise et dossier tout en transparence semblant flotter au-dessus de son mécanisme pas hyper sexy.

aeron-taille-c

On aime, ou on n’aime pas. Je n’ai jamais trouvé ce fauteuil « splendide », il y a toujours quelque chose dans le visuel qui me chagrine mais je n’ai jamais su dire quoi.

Merci Ikea

Après 10 ans de bons et loyaux services mon fauteuil « ergonomique » Ikea a rendu l’âme. Je sais ce que certains vont dire : Ikea ne fait pas de « vrais fauteuils ergonomiques » mais mon « Klappe » était jusqu’à il y a quelques semaines, le seul fauteuil de bureau dans lequel je restais assis sans douleur et avec plaisir. Doté de bien plus de réglages que ses cousins, ce fauteuil (le plus cher de l’enseigne suédoise) a été mon compagnon de tous les jours, sans regret.

fauteuil-ikea-klappe

Puis, avec l’âge la mousse de l’assise s’est affaissée, des douleurs sont nées dans la jambe avec la compression du nerf sciatique, transformant mes journées derrière mes écrans en véritable calvaire. Rien à faire pour le réparer, il aurait fallu trouver la bonne mousse, refaire la couverture de l’assise, sans vraie garantie de recouvrer le confort initial.

Ikea a arrêté le produit il y a quelques années et, par la même occasion, abandonné ce segment « haut de gamme ». C’est une bonne nouvelle, cela va m’obliger à aller voir ailleurs et changer…

La meilleure des médecines

Je me suis dit que ça allait passer, mais rien n’y a fait. Le médecin a été clair et direct : « investissez dans un bon nouveau siège ou vous finirez sous traitement permanent ».

Sachant qu’il me fallait une vraie solution plutôt que de pleurer de douleur au bout de quelques heures à mon bureau, j’ai naturellement cherché un fauteuil « ergonomique », pensant à tout le bien que Jean-Christophe avait pu dire du fameux « Aeron ».

Mais en voyant les prix sur les boutiques en ligne (entre 1200 et 1800 euros !), j’ai eu plus mal qu’à ma jambe. J’ai tenté de chercher ailleurs, de regarder d’autres produits moins chers. Impossible de trouver quelque chose qui soit adapté à ma taille comme pouvait l’être mon défunt fauteuil « Klappe ». Mesurer plus de 2m n’est qu’un avantage pour atteindre les rayons du haut au supermarché, pour le reste… c’est une galère de tous les jours.

Puis, quand vous vivez (numériquement) entre un intégriste de l’ergonomie (hein, @GeekUnivers) et un fan absolu du produit (ce cher @Urbanbike) et que vous ne trouvez rien d’autre que des avis dithyrambiques sur l’Aeron, vous y réfléchissez à nouveau.

Dites 33

Au fil de mes recherches j’ai découvert que pour Noël 2014, l’Aeron était en promotion : 33% de réduction chez ergoSiège. Toutes options (accoudoirs, posture-fit, bascule, etc) mais en une seule finition et un seul coloris. Ça tombe bien, c’est ce que j’aurais choisi de toute façon : le modèle « Graphite ».

1189,12 €. Livré. Le prix se discute ? Non. Des facilités pour un achat pas prévu ? Non.
Ce fauteuil, je vais y passer entre 8 et 10h par jour pendant les prochaines années… Il est garanti plus de 10 ans et toutes ses pièces d’usure peuvent être remplacées donc je sais qu’il m’accompagnera dans le temps.

Et puis finalement, ce fauteuil fait partie de mes outils de travail, au même titre que mes Mac (bien plus coûteux et moins durables) que je change tous les ans ou presque !
Qu’est-ce que 1200 euros pour un outil de travail qui devrait m’éviter de revoir trop souvent un ostéopathe ?

Ce sera un Aeron « Graphite », toutes options en taille C. Livré sous 3 jours.

Suspendu devant mon clavier

Une palette, un énorme carton (qui fera une super cabane pour les enfants) et à l’intérieur le fauteuil déjà assemblé et prêt à l’emploi. En vrai, je le trouve moins moche que ce que je l’ai toujours trouvé. Mais après, beau ou pas, je ne le vois pas quand je suis assis dedans, et ce n’est pas franchement l’esthétique que je recherche…

bpepermans-aeron-taille-c

Être assis dans un Aeron, c’est un confort très particulier et déroutant au début. Je ne suis pas assis, je me sens comme suspendu, comme dans un hamac. La sensation est difficile à décrire : on se sent à la fois léger et soutenu. Le fesses au fond du fauteuil, le dos est parfaitement calé et cette souplesse de l’ensemble change radicalement de la rigidité des autres sièges que j’ai pu tester où seule la mousse assouplit l’assise. Ici, c’est tout le fauteuil qui paraît souple tout en maintenant parfaitement le corps.

J’avais prévenu, c’est difficile à décrire !

Froid dans le dos

L’absence de tissu et de mousses me donne froid frais dans le dos. En été ce sera appréciable, là tout de suite après quelques heures passées dedans, je me dis qu’il faut s’y faire ou mettre un plus gros pull car je ne me tiens pas chaud : le maillage évacue ma chaleur.

Siège à bascule

Parmi les options et fonctionnalités du fauteuil Aeron, il y a « la bascule ». J’avais un système équivalent sur mon ancien fauteuil, mais je n’en comprenais pas l’intérêt.

Avec les réglages fins de résistance et le blocage intelligent, l’Aeron m’a fait redécouvrir cette bascule : votre corps se penche en arrière toujours parfaitement soutenu. Ce n’est pas un lit, mais une position agréable pour passer un coup de téléphone ou lire les actualités sur mon iPad.

Le changement c’est maintenant

Sans compter le soutien lombaire réglable « posture-fit », les roulettes freinées sur sol dur, les accoudoirs pivotants, l’Aeron est un superbe produit qui, en quelques heures, m’a fait oublier ces dernières semaines de douleurs.

Cet Aeron, je l’ai payé cher (en espèces sonnantes et trébuchantes), mais il va devenir cher à mon confort quotidien (et à ma santé) : il sera aussi bien amorti que je le suis, assis dedans !

Les copains ont toujours raison et vous devriez les écouter !

3 commentaires

  1. Urbanbike   •  

    Après pres de 10 ans d’utilisation, certainement le meilleur investissement que j’ai fait pour bosser. Toujours en activité, m’a dépanné lors de mes épisodes de cruralgie !

    • Benoît   •     Auteur

      En juste deux jours sur mon fauteuil, je n’ai plus mal et cela se rétablit. Effectivement, c’est un super investissement ! Le produit devrait être remboursé par la sécurité sociale plutôt que de financer des séances de kiné et des médicaments qui ne sont pas une solution pérenne pour la santé de l’utilisateur…

  2. urbanbike   •  

    Dès que j’ai les moyens financiers (j’ai pas dans cette vie là…!!), j’en rachète à mon fils qui poursuit ses études (…il en avait un mais c’est sa petite soeur qui l’a récupéré et qui ne veut plus le rendre).

    Bref, au lieu de dépenser du pognon en objets inutiles, réduisez vos investisements et pensez à votre corps…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>