Prizmo vs Scanbot

Ce n’est pas parce que je publie des articles de plusieurs pages de long là-bas qu’après ça je n’ai plus rien à dire. Encore moins quand cela m’amène à comparer au quotidien deux applications à la même vocation : Scanbot (testé ici) et Prizmo (testé ) dédiées à la numérisation de documents.

Si vous n’avez pas le cœur à lire les milliers de mots couchés sous mon clavier pour ces deux tests complets, voici de quoi déterminer laquelle remplacera votre bon vieux scanner de bureau…

La guerre des prix n’a pas lieu

Dans l’App Store, hors promotions, les applications sont affichées aux tarifs suivants :

Vu comme ça, ce n’est pas très juste car Scanbot n’intègre pas de fonctions d’OCR en standard alors que Prizmo oui. Ajoutons donc 4,49€ à la facture de Scanbot par le biais des achats intégrés et nous avons deux applications aux prix très proches.

Toute comparaison devant se faire avec des choses vraiment comparables, la suite de ce billet sera écrite sur la base de Scanbot avec option “Pro” (6,28€) et Prizmo sans options (8,99€).

Pot commun

Sur les fonctions “de base”, toutes deux savent faire les opérations suivantes :

  • Prise de photo avec cadrage automatique des documents
  • Gestion de documents multi-pages
  • Ajustement des paramètres de lisibilité
  • Reconnaissance des textes (OCR)
  • Export au format PDF “accessible” (possibilité de sélectionner et copier du texte reconnu dans le presse-papiers)
  • Partage vers d’autres applications
  • Synchronisation iCloud Drive
  • Application universelle (iPhone et iPad)

Jusque là, même s’il n’est pas inintéressant, le match est nul. Il y a pas mal d’autres petits détails qui sont communs mais qui ne valent pas la peine d’être mentionnés ici.

Qui parle le plus fort ?

Si on gratte la surface, la liste des fonctions de Scanbot ne s’enrichira pas beaucoup : tout au plus le téléchargement automatique vers une large palette de “services dans le nuage”, la possibilité d’annoter et signer les documents.

En face, Prizmo peut me faire encore aligner de longues lignes : l’application sait traduire les documents numérisés et reconnus mais également les lire (synthèse vocale). Pour mieux s’intégrer au système, Prizmo exploite pleinement les extensions nées avec iOS 8 pour se rendre disponible au sein de vos autres applications. Si vous voulez travailler sur un écran plus grand, il existe même une version Mac de Prizmo !

Deux applications, deux publics

À mon sens, les deux applications sont assez proches mais leurs fonctions spécifiques ont tendance à les adapter à deux publics différents.

Scanbot est une application rapide et efficace : prise de photo automatique suivie d’un téléchargement dans le nuage sans autre action. La reconnaissance ne propose que peu d’ajustements mais suffit largement à des documents texte simples. Scanbot est bien adapté au grand public qui veut très rapidement archiver ses documents papiers.

Prizmo offre plus de réglages, plus d’options poussées (reconnaissance des blocs de contenu) et va bien plus loin avec la traduction et la synthèse vocale. Sans compter le transfert optionnel vers l’application Mac. Combinez reconnaissance, traduction et lecture vocale et cela un devient un outil fort pour les personnes en manque d’accessibilité. Prizmo avec son processus moins linéaire et plus complet se destine avant tout à un public plus “pro” ou à l’audience concernée par les fonctions de traduction et de synthèse vocale.

Et vous, laquelle avez-vous choisie ?!

S’il vous reste des doutes et quelques minutes, vous pouvez relire le test de Scanbot et le test de Prizmo pour vous faire une idée précise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>