Prenons une grande dose d’inspiration

apps-sociales

Flux RSS, réseaux sociaux, blogs, … Internet est une mine et cela n’est pas nouveau. Mais parmi tous ces réseaux sociaux, comment faire le tri et quelles sources privilégier ?
Rapide tour de mes ressources et de ma dernière redécouverte : Pinterest.

Flux Twitter & RSS

Actualité classique, news à tendance geek : rien ne remplacera Twitter et quelques flux RSS bien organisés. Pour les flux, il faut un peu de temps pour s’abonner à des perles repérées à force de les voir passer dans les sources existantes puis consciencieusement éliminer les agrégats redondants.
Les flux RSS sont la solution idéale pour zapper sans scrupules le long chargement des sites, les designs divers et variés et la publicité. Mes favoris ont été nettoyés et je ne fais depuis longtemps plus un tour quotidien des sites/blogs. Le kiosque à journaux moderne…

Twitter fait parfois doublon avec les flux des sites car les articles sont publiés des deux côtés mais le réseau de micro-blogging se révèle être une mine inépuisable de bêtises qui égayent la journée (watchmefall, Jean Cassette, Sixty Nine, etc), d’infos aussi inutiles qu’indispensables (Le Gorafi, The Verge), d’ouverture à la discussion avec d’excellents auteurs (Urbanbike, David Bosman), de requêtes auprès de développeurs d’applications (Day One, MPro, The Soulmen), et j’en passe.

Sans Twitter, est-ce que l’application MPro aurait eu (si vite) l’export Flickr que nous avons réclamé (entre autres) avec JCC ? Sans la présence de quelques marques comme la SNCF ou Orange, combien d’heures passées à résoudre un problème ?
Difficile à présenter et expliquer aux vétérans de l’informatique, Twitter est, sur le web, ni plus ni moins le café du coin où vous pouvez écouter ce qui se dit à toutes les tables et même intervenir sans être jeté.

Épinglé par Pinterest

Inscrit à l’ouverture du service Pinterest, je n’ai pas tout de suite accroché au concept. Sûrement par manque de lucidité / compréhension et par peur d’ajouter une nouvelle source de dispersion dans mon boulot ou ma "veille" quotidienne sur iPad.
Puis j’y suis retourné récemment. J’y a passé de longues minutes (pour ne pas avouer que cela se compte en heures…) à faire défiler des photos bourrées d’idées pour la maison, le jardin, le design… Bref, tout ce qui est visuel, peut accrocher l’œil, y est rangé (épinglé) méthodiquement dans toute une série de catégories diverses et variées.
Une idée pour aménager la cuisine ? Des solutions pour organiser le potager ? Des créations à faire avec / pour les enfants ? L’architecture de la maison de mes rêves ? Tout y est ou y sera…
Pinterest est un tableau de liège sans limites ou chaque cliché peut être épinglé et rangé pour y revenir plus tard, la pochette où je rangeais les coupures de journaux intéressantes qui n’avaient plus leur place sur mon tableau aimanté.
J’ai pensé un instant à un doublon avec l’application Evernote, mais pas complètement car j’accède au tableau de liège des autres et c’est la meilleure façon de constituer son tableau de chasse. Evernote garde (pour le moment) les pages intéressantes, les bouts de code qui me servent dans mon travail, etc.

Mon journal

Envie de créer un journal numérique pour rassembler toutes ces sources ?
Flipboard ou Zite permettent de créer un magazine virtuel (sur tablette ou smartphone) à partir de différentes sources sociales et de découvrir des "chaînes thématiques" où se perdre et trouver de nouvelles choses à partager, épingler, etc. Il lui manque d’ailleurs une vraie interaction avec Pinterest…

Facebook, au placard

Quand on parle réseau social, le commun des mortels répond immédiatement "Facebook". C’est le réseau que je visite le moins. Je n’y publie rien (sauf via l’interconnexion entre Twitter et mon compte Facebook) et je n’y vais que lorsque j’y reçois un message ou un commentaire.
Finis les passages inopinés où l’on se retrouve submergés de partages tous plus inintéressants les uns que les autres de bribes de "je raconte ma life et tout le monde s’en fout". Fini le concours aux nombre d’amis qui démontre que les connexions crées sont parfaitement virtuelles et très dispensables.
Je ne dis pas que je n’ai pas retrouvé quelques personnes perdues de vue, ce que je faisais autrefois grâce à Copains d’avant, mais cela ne va pas au-delà.

Facebook a remplacé les chaînes d’emails qui délivraient blagues peu drôles et présentations PowerPoint à rallonge. Tous les "si tu envoies cet email à XX amis" sont remplacés par "si… alors aime mon message", le partage serait devenu affectueux ?

En bref, mon intérêt pour Twitter se renforce aussi vite que mon désintérêt pour Facebook tandis que Pinterest vient de poser un grand pied dans mes sources d’information achevant par la même occasion mon envie de me réabonner à "Maison & Travaux" et autres magazines qui avaient encore mes faveurs (sans compter leur sévère augmentation de tarif dans l’application "LeKiosk"…).

Lisez, photographiez et partagez sans modération !

Un commentaire

  1. Aurelie03   •  

    Coucou:), je refais l’aménagement de mon salon et vu que j’ai eu des tableaux j’aimerais en accrocher quelques uns.
    j’ai découvert ce site qui propose des fixation de tableaux et j’avoue que je suis un peu paumé face à tout les différents type d’accrochage.
    quel est le type le plus discret? sachant que je souhaite pas suspendre mais accrocher au mur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>