Le diable est dans les détails… Steve aussi.

Le 24 août 2011 restera comme « the day when Steve Jobs stepped down from Apple’s tree ». Vu le nombre de tweets, d’articles ou de billets postés en une des quotidiens nationaux autant que sur les sites « techno-geek », on se dit que les vacances transforment une actualité « de niche » en information de premier plan.

A midi l’overdose est déjà complète. Les sites d’informations se préparent-ils en avance à la nécro et autres restropectives qui seront publiées le jour de sa « vraie » disparition ?

Seuls deux articles m’ont marqué pour leur ton et leur message.

« CEOs should care about details »

CEOs should care about details. Even shades of yellow. On a Sunday.

Vic Gundotra raconte une anecdote démontrant, s’il le fallait encore, l’attention portée par Jobs à ce qui pour certains ne tiendrait que du détail…

« Your infectious enthusiasm »

It’s unfortunate that you could never come to any of the father/child campouts: you would have had fun. Happy Trails.

J. Gosling témoigne de l’intervention de Steve pour présenter l’iPhone à l’école de sa file.

Soyez insatiables, soyez fous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>