[Film] La défense Lincoln

defense-lincoln

Habitué à défendre des caïds pas toujours recommandables sans regarder autre chose que la liasse de billets, Michael Haller change de clientèle pour le fils d’une riche aristocrate indûment accusé de meurtre. Le jeune playboy n’est pas forcément plus recommandable que les « amis » bikers de l’avocat…

En voiture…

A la simple lecture du titre, je m’attendais à un film de guerre ou d’action mais le synopsis m’a rapidement détrompé : « la défense » provient du jargon juridique et « Lincoln » du nom de la voiture dans laquelle l’avocat dont l’histoire est relatée passe est censé passer son temps. Pour le coup, le titre en version originale est plus explicite : « The Lincoln lawyer ».

Les premières lignes du résumé annonçant un avocat « toujours entre deux tribunaux » et qui « travaille à l’arrière de sa voiture, une Lincoln Continental » ne sont pas du meilleur augure mais au final, Michael Haller (joué par Matthew McConaughey, loin de ses naufrages cinématographiques récents) passe moins de temps en voiture que George Clooney en Michael Clayton !
L’adaptation du livre de Michael Connelly a dû faire l’impasse sur les scènes qui justifiaient l’utilisation de la marque automobile dans le titre… et ce n’est pas forcément une mauvaise chose.

… et surtout au tribunal

Sous la forme d’une enquête à tiroirs et à la faveur d’une interprétation sobre mais diablement efficace, le film ne tombe pas dans le travers des films d’avocats mais rassemble tous les éléments d’un thriller agréable et divertissant.
Plutôt que de passer son temps en voiture comme voulait le suggérer le titre, nous suivons les pas de l’avocat dans toutes ses démarches, entre prison, sorties entre collègues et plaidoiries au tribunal.

Chasseur de têtes

Loin d’être un film au suspense insoutenable, le scénario est largement crédible, délivré sans longueurs et surtout servi par une équipe de second rôle pleine de têtes connues (issues autant du cinéma que des séries TV) qui ont vite fait d’alimenter mon jeu favori : mettre un nom et surtout un rôle « majeur » sur leur visage.
En vrac : Bryan Cranston (le père de Malcom dans la série éponyme), Michaela Conlin (Angela dans Bones), Bob Gunton (Ethan Kanin dans 24H Chrono), William H. Macy, …

Pour finir, la bande originale n’est pas passée inaperçue avec une playlist plutôt variée parachevée par le California Soul de Marlena Shaw (déjà entendu notamment dans Braquage à l’italienne).

Bientôt une déclinaison TV ?

Parue cette semaine, la nouvelle est intéressante : le livre pourrait se voir adapté au petit écran dans les mois à venir.
A suivre…

A voir, lire ou écouter

« La défense Lincoln » à paraître en Blu-Ray ou en DVD et en attendant, à lire ou à écouter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>