iCloud vs DropBox, faux débat

Depuis l’annonce officielle des tarifs d’iCloud (au-delà des 5 Go de stockage de départ), des comparatifs fleurissent mettant face au nuage d’Apple des solutions telles que DropBox ou Amazon Cloud Drive. Comparons ce qui est comparable…

iCloud ne synchronise pas tous vos fichiers

L’offre iCloud n’est en aucun cas comparable avec DropBox pour au moins une raison : il est impossible de stocker ses fichiers dans le nuage sans passer par une application prévue pour utiliser le service d’Apple ! Synchronisation entre appareils (MacOS et iOS) et support des versions sont au programme, mais dans les limites imposées par Apple

Avec DropBox, vous créer des dossiers, organisez des fichiers comme vous le désirez (au sein du dossier parent prévu à cet effet), et la synchronisation se fait automatiquement avec en bonus l’enregistrement des versions.

Je laisse volontairement l’offre d’Amazon de côté (son ergonomie d’un autre âge l’exclut du comparatif) ainsi que les concurrents directs de DropBox tels que SugarSync.

iCloud va beaucoup plus loin

Sans compter le simple fait qu’iCloud embarque 5 Go de stockage de départ (contre 2 Go pour DropBox), Apple y a intégré toute une série de fonctionnalités spécifiques aux appareils liés : flux de photos, sauvegarde de vos appareils iOS, synchronisation des contacts et calendriers, emails, etc.
DropBox ne joue pas dans la même cour avec la philosophie de synchroniser un dossier et tout son contenu de la manière la plus transparente qui soit, sans services spécifiques autres que la compatibilité avec un maximum d’appareils sur le marché.

iCloud pas si cher ?

L’argument du prix ressorti à plusieurs endroits est complètement irrecevable sauf à vouloir tenter de justifier qu’Apple ne facture pas ses prestations à vil prix, comme ce qui lui est souvent reproché à tort.
En effet, si iCloud est moins cher au giga-octet de données, la nécessité de posséder un Mac « récent » sous Mac OS X 10.7 Lion ainsi que des « iDevices » sale sévèrement la facture alors que DropBox se satisfait d’à peu près tout type de machine.

Ciel nuageux à l’horizon

Cette rapide démonstration préfigure du brouillard qui va assombrir un ciel sans nuage dans les prochains mois avec l’arrivée de nouveaux acteurs du « cloud compting » et le développement de nouvelles offres pas toujours bien marketées.
L’offre d’Apple est simple : une synchronisation / sauvegarde de tous vos contenus liés à vos iDevices avec en prime la musique (les films et séries ?), les applications et les livres qui ne décomptent pas l’espace proposé.
Et, comme pour les smartphones et tablettes, Apple gardera longtemps l’avantage d’une intégration complète et d’une offre claire en attendant une réponse qui ne peut venir presque que de Microsoft mais bien trop occupée aujourd’hui par son entrée sur le marché mobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>