Ok Go…ogle

Découvert au début des années 2000 avec le titre « You’re so damn hot » qui nous servait de « power song » pour motiver le staff chaque matin avant l’ouverture de l’Apple Expo, le groupe OK Go a depuis souvent fait l’actualité pour ses clips musicaux originaux.

Apple et Nike les ont ramenés sur le devant de la scène en 2006 avec la pub Nike + iPod « Tune your run » terminée par le single « Here it goes again« .

C’est ce fameux titre, mis en vidéo autour d’une chorégraphie sur tapis roulants, qui a rendu les 4 membres du groupe populaires, créant un buzz massif en 2007 (50 millions de vues) et remportant au passage un Grammy Award.

Réaction en chaîne, la machine infernale

Depuis, le groupe a continué dans la lignée des clips délirants avec « This too shall pass » et la réaction en chaîne qui accompagne toute la chanson.

Ok Go , tout n’est pas perdu

Si aujourd’hui on reparle du groupe c’est parce que leur dernier clip accompagne une démonstration technologique du HTML5 pour le compte de Google et surtout la promotion du navigateur Google Chrome.

Réalisée conjointement avec la compagnie de danse Pilobolus, la vidéo est un kaléidoscope humain très ludique et complété par les animations en HTML5 proposées au sein du navigateur.

Le buzz autour du clip, présenté comme une « démo HTML5″ via le mini-site allisnotlo.st (lire : All is not lost – tout n’est pas perdu), s’apparente beaucoup plus à un excellent coup de pub pour Google Chrome. Voici le message que vous découvrirez en ouvrant la page avec un autre navigateur :

We’re sorry, but this content was designed with the browser Google Chrome in mind.
As a result, it may not work properly in your current browser. We recommend using Google Chrome.
Please download from here.

Au moins la curiosité poussera le plus grand nombre à donner une chance au navigateur de se retrouver sur leur disque dur… et c’est tout ce qui compte pour Google !

Dans la pratique, l’habillage HTML5 du clip n’apporte aucun intérêt hormis peut-être le message personnalisé affiché à la toute fin…
Enfin, je doute fortement que le long temps de chargement souligné par le message « ce film est très gourmand en ressources processeur, merci de fermer les autres programmes et onglets inutiles » soit une excellente pub pour la technologie qui se veut l’alternative à Flash et ses contraintes techniques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>