Le bonheur est dans le Pré

Depuis les Tréo 650 et les déclinaisons sous Windows Mobile de smartphones certes jolis, Palm n’avait plus vraiment fait parler de lui sauf au travers d’actualités peu palpitantes : un OS orienté Linux qui n’arrivait pas, la mort dans l’oeuf d’un simili-Netbook (le Foleo) et l’embauche d’anciens d’Apple.

Pourtant, c’est cette dernière nouvelle qui semble avoir été la plus bénéfique à Palm quand on regarde leur nouveau site et surtout la dernière annonce du CES : le Palm Pré.

Ce nouveau smartphone pourrait bien être le fameux «iPhone killer» dont tout le monde parle. Blackberry est pris dans sa propre tornade avec son Storm, les magnifiques HTC sont bridés par la lourdeur de Windows mobile et Nokia lance un Tube pour tenter de sortir de l’ornière.

Mais qui croyait attendait le retour de Palm ?

Vrai clavier et écran tactile

Moins haut, moins large, aussi lourd, mais plus épais de 4mm comparé à l’iPhone, le Pré se paie le luxe d’offrir un clavier physique coulissant en plus de toute l’électronique qui a fait la force du téléphone Apple : capteurs de proximité et de luminosité, accéléromètre, GPS, Wifi, 3G, etc. Il reste une question que la catégorie «Details» du site Palm ne précise pas : écran tactile «à l’ancienne» ou «multi-points» ?

Si le clavier du Pré est aussi efficace que celui des Tréo d’antan, ce nouveau smartphone remportera certainement la palme de la vitesse de saisie. Mais au vu de la qualité de l’interface graphique, l’absence du multi-point pourrait être un lourd handicap…

Une interface graphique digne d’Apple

Si depuis de nombreuses années Apple a su cultiver la différence avec ses interfaces graphiques exceptionnellement épurées et agréables, le Palm Pré semble être un des premiers à croquer la pomme.

La messagerie est habillée sobrement mais avec grande classe avec un style qui rappelle un peu iChat. Le Pre intègre également une messagerie instantanée simple et efficace.

Le navigateur (dont on ne sait pas de quelle base technique il est développé) ressemble fortement à un certain Safari… notamment avec son mode «Exposé». Par contre, Palm est en avance avec son système de notifications qui viennent s’insérer au niveau du clavier téléphonique virtuel et qui permet enfin aux applications de communiquer «à l’extérieur». Apple n’a d’ailleurs toujours pas reparlé de cette fonctionnalité qui devait être prête pour septembre… 2008 !

Un smartphone prometteur

En dehors de tous les éléments «copiés» ou «inspirés» de ce qui se fait sur le marché (et c’est de bonne guerre), Palm innove encore avec la technologie Palm Synergy® qui permet la synchro de données par internet des calendriers et des contacts entre différents services (Facebook, Google, etc). Sur le papier la techno est prometteuse, espérons que ce ne soit pas l’usine à gaz (et à fric) MobileMe d’Apple !

Le silence de Palm et les embauches ont apparemment été bénéfiques, car depuis la sortie de l’iPhone, c’est un des premiers constructeurs à apporter un téléphone vraiment «sexy» et qui paraît digne de supplanter l’iPhone. Loin des Blackberry ou Nokia simplement «reliftés» pour ressembler au téléphone d’Apple. Verdict définitif dès sa mise à disposition !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>