iTunes : la liberté a un prix

Le passage aux morceaux iTunes Plus permet, outre l’absence de DRM, de bénéficier d’une qualité améliorée des fichiers AAC : ceux-ci passent de 128 à 256 kbps. Et c’est certainement ce qui permet à Apple de nous faire payer cette transition.

Le passage du catalogue complet sans DRM prendra un trimestre, mais la révolution est en marche : en quelques heures à peine, le coût de ma migration a pris presque 5 euros !

En bref, si vous voulez des morceaux «libres» (et de meilleure qualité) vous devez payer. A mon sens, cela pouvait se comprendre quand les morceaux iTunes Plus étaient facturés 1,29 euros alors que l’équivalent avec DRM coûtait 0,99 euros. Mais comment justifier que la transition d’un album acheté 9,99 euros (avec DRM) vers la version sans DRM (en vente actuellement à 9,99 euros) me coûte 3 euros ?

Preuve à l’appui pour les morceaux achetés :

Et les mêmes en vente actuellement :

Un prochain mea-culpa d’Apple pour calmer la grogne et des remboursements en masse ? Ou alors, comme un peu trop souvent, nous sommes de simples pigeons…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>