iPod nano, iPod mini de luxe !

La photo se suffit à elle-même : ils sont arrivés… et en avance !

Le grand déballage

Le packaging s’offre le luxe d’être aussi compact que celui de l’iPod Shuffle mais avec une touche un peu plus « haut de gamme ».

iPod nano – iPod Shuffle

Le carton est noir mat, le logo Apple est imprimé, façon métal brillant, sur l’un des côtés et les photos de l’iPod nano (de face et de profil) sont imprimées en relief avec vernis brillant.

Je peux toucher ?!

La première prise en main est impressionnante : minuscule et très léger. L’iPod mini était compact et léger aux côtés de son grand frère mais là… on a l’impression d’avoir un iPod shuffle « aplati » dans les mains !

iPod nano white

Le look noir laqué et métal est du plus bel effet et n’est pas sans rappeler un « lecteur MP3″ d’une autre dimension sorti une semaine auparavant…

iPod nano – PSP

Que ce soit sur la PSP ou l’iPod nano, les empreintes sont très visibles et donnent vite un aspect sale à l’appareil. C’est une des raisons qui pourrait faire regretter de ne pas avoir pris la robe blanche plutôt que noire…

La publicité télévisée de l’iPod nano reflète bien l’envie irrepressible de le prendre en main, de le caresser et de jouer avec que suscitera sans faute sa vue !

Des composants choisis

L’écran est très lumineux et la résolution supérieure à celle de l’iPod mini : les textes paraissent plus fins, plus nets et le Nano affiche une ligne d’informations en plus.
La « Click Wheel » est matérialisée par sa couronne à la texture dépolie : aspect visuel et toucher excellents. Cette nouvelle roue (désormais produite en interne par Apple et non plus par Synaptics) paraît plus sensible et plus réactive que celle de l’iPod mini.

iPod nano Click Wheel

Un logiciel stable

Une nouveauté logicielle fait son apparition : la fonction « Screen Lock ». Il est désormais possible de verrouillez logiciellement l’iPod contre toute utilisation. En cas d’oubli vous pourrez le débloquer en le reconnectant à l’ordinateur.

Screen Lock iPod nano

Pour le reste, on ne change pas une recette qui marche : musique, photos, notes, contacts et calendriers s’affichent en couleurs et sans changements notables par rapport au reste de la gamme.

Nano ou Mini ? Nano in, Mini out !

Difficile de comprendre le choix d’Apple de supprimer l’iPod mini (modèle le plus vendu de la gamme) pour le remplacer par le Nano alors que les deux produits auraient chacun pu trouver leur public grâce à leurs prix et caractéristiques bien différents !

La gamme iPod, septembre 2005

Nano et Mini avaient leur place côte à côte dans les rayons : l’iPod nano est luxueux et plus fragile avec sa coque métal et plastique brillants tandis que le Mini est à la mode avec ses robes colorés et son enveloppe résistante en alu brossé.
L’iPod mini, moins cher, permet(tait) d’emporter jusqu’à 6 Go de musique alors que le Nano s’arrête à 4 Go.

Alors quelle raison à cette disparition soudaine ? Les Microdrive sont trop sensibles aux chocs ou pas assez fiables ? Apple prépare un successeur à son best-seller ?

Encore une fois, Apple a ses raisons que le public ignore !

Nano-verdict

L’iPod nano est un très beau produit, dans la lignée de ses ancêtres, mais j’aurais deux reproches à faire : l’absence de support du FireWire et l’incompatibilité avec l’iPod Camera Connector !

Espérons que la taxe Sorecop baisse et le remette à un prix plus raisonnable sur le marché français !

iPod nano ladybug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>