Motorola ROKR E1 : iPod Shuffle avec écran mais sans charme

Le design

Tous les goûts sont dans la nature, mais nous aurions pu espérer mieux d’un produit parrainné par Apple : le téléphone fait « mastoc » et reste en même temps d’un design très classique, loin d’être aussi classieux qu’un certain RAZR V3 !

La connectique

Le téléphone intègre la technologie Bluetooth venant compléter la prise USB servant aux transferts de fichiers musicaux. Dommage que Bluetooth en soit resté à la version 1.1 à l’heure où toutes les machines Apple sont passées à la version 2.0 EDR !

iTunes mobile

Première déception, la version embarquée du lecteur Apple ne permet pas (pour le moment ?) d’acheter sur l’iTunes Music Store.

Ensuite, vient l’incompréhensible limitation absolue à 100 chansons ! Steve Jobs a présenté le ROKR comme un iPod Shuffle avec écran mais, avec 512 Mo chacun, l’un est limité à 100 titres tandis que l’autre peut allègrement embarquer plus de 120 chansons. OS du téléphone (ou iTunes mobile) trop peu performant pour gérer plus ? Volonté de ne pas concurrencer la gamme iPod ? Bridage temporaire ?

Le seul moyen d’emmener plus de 100 titres est d’acquérir plusieurs cartes mini SD.

Les spécifications techniques

A l’heure ou les photophones commencent à se battre à coups de mégapixels, Motorola lance ce téléphone avec un appareil limité à 300000 pixels ?! Maigre compensation fonctionnelle : la prise de vue nocturne est facilitée par un système d’illumintation.

Le ROKR est tri-bande et WAP/GPRS, mais ne connait pas les réseaux UMTS (3G). Cela doit être dû à un lancement principalement dédié au marché de l’amérique du nord ?!

Encore quelques interrogations

Le constat n’est déjà pas glorieux, mais il reste encore quelques inconnues autour de cet iTunes Phone :

Motorola a-t-il pris le temps de faire évoluer sa gestion des contacts incapable de stocker des fiches contact et nécessitant de créer de nombreuses entrées pour une personne « très joignable » ? Sans évolution, la synchro avec le Carnet d’adresses Apple risque d’être un véritable désastre !

L’ergonomie globale a-t-elle pris un coup de jeune par rapport aux autres modèles de la gamme Motorola ?

Ce téléphone passe plus pour un coup marketing que pour une révolution, ce n’est pas non plus un pur produit Apple à la conception technique et esthétique ultra-léchée mais cela ressemble à un avertissement aux opérateurs qui développent leurs contenus mobiles : Apple est déjà sur le marché mobile, capable d’étendre la portée de sa plateforme de vente de musique en ligne à d’autres médias !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>